Latest Album

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut rhoncus risus mauris, et commodo lectus hendrerit ac.

banner
RORY ROLLINS
 

La Nef D Fous

 

L’association

Faire descendre le talent dans la rue… Faire résonner la musique aux quatre coins de la ville et au-delà lors des 3 jours du Binic Folks Blues festival… Inviter des milliers de passionnés à découvrir la Baie de Saint Brieuc « joli coin de paradis » et plus encore la Bretagne…Partager avec le plus grand nombre l’esprit de découverte qui anime l’association, le sens de l’accueil des bretons et leur goût du partage et de la fête : telle est la vocation de la Nef.

Mais avant tout la Nef D Fous est depuis 10 ans (création en octobre 2008) l’association de plus de 250 « agitateurs d’idées ».

Culture et tourisme sont les maîtres mots de l’action de la Nef afin d’offrir à la Baie de Saint Brieuc une visibilité et un attrait sans précédent.

Fédérer et partager de Binic à Rennes, Brest ou Nantes les énergies multiples (Adhérents, bénévoles, entreprises, institutions…) pour vivre chaque jour sur un rythme fou des projets imaginatifs, productifs qui regardent vers demain.

Plus de 50 concerts gratuits lors du Binic Folks Blues festival, une dizaine de coproductions discographiques ou vidéo et depuis plusieurs années une aide au fonctionnement des associations locales : la Nef D Fous est devenue au fil des années un véritable acteur économique local qui propose un modèle original, désormais reconnu.

Symboliquement, la Nef D Fous est la muse protectrice des musiciens voyageurs, à l’image du premier ambassadeur Julian Poulson, de Tasmanie, qui est venu faire résonner les harmonies de son album « Green Mist » sur les quais de Binic par un week-end d’août 2009.

Par la suite, la programmation s’est attachée à diffuser des musiciens voyageurs aussi talentueux qu’inconnus venus de tous les coins du monde et particulièrement d’Australie.

 

Le logo

En choisissant Notre Dame de Bon voyage (dont la statue se trouve dans l’église de Binic), comme égérie de l’association, les créateurs ont souhaité placer les musiciens voyageurs sous sa protection, comme elle protégeait jadis les équipages de Terres-Neuvas qui partaient pour la pêche à la morue sur le Grand Banc.

Elle tient dans sa main une basse Rickenbacker, symbole du son des années 70 et des musiciens les plus talentueux que l’on ait connus (Paul Mc Cartney, Lemmy, Chris Squire…)

Les étoiles qui brillent au-dessus d’elle résument le succès de la bénédiction offerte aux milliers de festivaliers, qui, indéniablement, continuera de briller dans le temps.

Enfin, comme un phare dans la nuit elle éclaire d’une aura particulière la musique jouée ici… Dans un paysage musical actuel disparate et parfois un peu trop marquété.

Le nom

La Nef Des Fous est un tableau du peintre Néerlandais Jérôme Bosch, réalisé au XVème siècle. Cette œuvre est généralement interprétée comme l’illustration de la folie qui a gagné tous les personnages. Il n’y a ni trompeurs ni trompés, seulement des fous ou des hommes assez insensés pour s’embarquer sur un navire sans voile ni gouvernail.

Mais La Nef Des Fous, c’est aussi le surnom du bar l’Escale, qui est ensuite devenu Le Chaland Qui Passe, d’où les premières lignes de l’association ont été écrites. C’est le lieu que fréquenta Bernard Locca entre 2 expositions à Paris, Chicago ou encore New-York. Portraitiste caricaturiste dans les années 70, il aimait revenir sur ses terres natales et retrouver notamment ses amis de 30 ans dans ce bar du port.